Résolution Rubik en CFOP PASCAL
Méthode « PASCAL »
(Placement Arêtes Sommets Centres par Algorithmes Limités)
BA SUR CFOP
c’est un mélange de
« CFOP Fridrich intermédiaire » + méthode élémentaire + astuces simples.
elle se déroule en 5 étapes :
ÉTAPE 1 :
faire 1 Croix parfaite, puis placer
(les sommets) + (les srêtes de la tranche du milieu) en même temps : F2L
ÉTAPE 2 : orienter les Arêtes
ÉTAPE 3 : placer les Arêtes
ÉTAPE 4 : orienter les Sommets
ÉTAPE 5 : placer les Sommets
____________________________________________________
____________________________________________________
ÉTAPE 1
cette étape est essentiellement intuitive.
consiste à faire d’abord une croix parfaite (Cross)
pour être rapide, il est intéressant de pouvoir réaliser cette croix,
en face inferieure, ou à défaut, sur le coté gauche du cube.
cela demande de connaitre, par cœur, la position normale des couleurs du cube.
car il ne faut jamais repositionner la croix en cours de construction,
lorsque l'on rajoute une de ces branches… (c'est une habitude à prendre)
pour les personnes motivées…
Il est intéressant de pouvoir réaliser cette croix de n'importe quelle couleur.
ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait !
le repérage dans l'espace, de chaque pièce du cube par rapport aux autres,
devenant beaucoup plus délicat dans la suite de la résolution.
bref, réaliser la croix parfaite est simple,
mais il est beaucoup plus difficile de le faire de façon
optimisée, c’est-à-dire, rapidement en peu de mouvements.
TOUJOURS moins de 10 (généralement 7)
après cette première croix…
les F2L (First 2 Layers)
Il s'agit de placer en même temps
les sommets autour de la croix et les arêtes de la tranche du milieu
comme pour la croix, c'est très intuitif.
avec un peu d'habitude cela devient TRÈS simple.
ci-dessous tous les cas possibles.
(les formules ne s'apprennent pas, elles doivent venir naturellement, c'est assez facile !)
en cas de difficulté sur la 1ere ÉTAPE
il y a plein de descriptifs sur le net
mais pour moi le meilleur sur cette phase et tout le reste du cube
Xavier Hornet
https://www.youtube.com/watch?v=hE4V8NSAu5Y&list=PLUUecdnd1TxyJGaVD8DYn75iiKBZCWrIy&index=70
également, pour progresser
les vidéos de
Clément Cherblanc, Victor Colin, Andréa et Valentin...
FIN de l'ÉTAPE 1 - dernière F2L
cette dernière F2L, peut avantageusement être placée avec un « Edge Control ».
le but étant de permettre d’avoir systématiquement
directement la croix, à moitié ou totalement orientée (orientation des Arêtes)
l’Edge Control n’est intéressant que s’il est plus rapide qu’une F2L classique
suivie par l'orientation des Arêtes, soit essentiellement, dans 4 cas + symétriques.
_________________________________________________________________
ÉTAPE 2 (Orientation DES ARÊTES)
la croix est soit totalement orientée, soit à moitié, et dans ce cas
2 algorithmes élémentaires et très rapides.
_________________________________________________________________
ÉTAPE 3 (Placement DES ARÊTES)
l’astuce est de réaliser cette étape
tout en préparant l’étape suivante (Orientation des Sommets)
CAS GÉNÉRAL 65 % des cas
il n’y a que 2 algorithmes à connaitre
la croix étant orientée, il faut positionner le cube comme indiqué, soit :
2 Arêtes OK en haut et 2 mauvaises en bas, à intervertir
repérer ou sont les facettes jaunes des Sommets
il faut qu’il y en ait, AU MOINS UNE, comme sur le dessin
faire alors (73% des cas) : RU2R'U'RU'R'
s’il n’y a aucun Sommet avec une facette jaune comme sur le schéma.
faire alors (27% des cas) : y L'U2 L2UL2UL2 U2L' *
(*également l’algorithme y’ R'U2RUR'UR plus court, fonctionne pour 25 cas sur 26)
on se retrouve en finale avec la Croix OK, l’étape placement des Arêtes est terminée, mais
aussi :
AU MOINS 1 SOMMET bien orienté
avantage important :
2 algorithmes seulement à connaitre,
qui sont très courts et très rapides, avec un repérage très facile
c’est une différence avec ce qui se fait d’habitude,
lorsque l’on réalise d’abord toutes les orientations puis tous les placements,
car les algorithmes sont alors
plus nombreux et moins rapides,
le repérage plus difficile,
et l’orientation des Sommets est plus complexe (7 cas au lieu de 5).
CAS PARTICULIER 35 % des cas
dans le cas où les 2 Arêtes OK sont positionnées comme indiqué ci-dessous :
Il faut alors faire 2 fois les algorithmes précédents, c’est donc un peu plus long.
MAIS, il existe aussi une astuce performante,
qui consiste dans ce cas de figure, à ne pas placer les Arêtes tout de suite,
mais juste après l’Orientation des Sommets en apprenant
seulement 5 algorithmes (F, Na, Nb, T, Z).
_________________________________________________________________
ÉTAPE 4 (Orientation DES SOMMETS)
5 cas faciles et rapides.
même s’il en existe beaucoup d’autres,
il est important d’utiliser ces algorithmes,
car ils préservent tous le Placement des Arêtes
il peut y avoir, TRÈS rarement, 1 CAS SANS SOMMET BIEN ORIENTE.
faire alors 1 ou 2
_________________________________________________________________
ÉTAPE 5 (Placement DES SOMMETS)
dernière étape, simple également.
Cas Généraux : Cas Particulier :
(si aucun Sommet OK, faire 1 des 2 algorithmes) (4 sommets qui bougent en X)
si aucun sommet n’est bien placé, faire 2 fois le cas général
le cube est résolu !
_________________________________________________________________
remarque sur la méthode
elle n’est pas révolutionnaire, mais je ne l’ai trouvé décrite nulle part.
elle est simple et relativement efficace.
plus que « Fridrich intermédiaire »
et identique à « Fridrich Orientation en 2 étape + Placement en 1 étape »
mais avec
un repérage beaucoup plus facile
et beaucoup moins d’algorithmes
C’est la solution la plus performante DES MÉTHODES SIMPLES
les algorithmes étudiés proviennent tous de FRANCOCUBE
la MÉDIANE est plus proche de la réalité du Cube que la moyenne,
elle correspond ~ +/- à ce qui se passe le plus fréquemment.
le nombre de mouvements est donné en HTM (notation la plus utilisée)
les fréquences, pour chaque cas, sont +/- équivalentes dans le cas de CFOP,
voir à ce propos https://www.cubeskills.com/ qui les indique toutes.
pour ma méthode elles sont aussi équivalentes, avec 1 cas à faible probabilité
RETOUR PAGE